Dossier de presse
     
 
  La Presse, samedi 5 juin 2010
Présence des arts - Exposition d'Arlette Artois-Zeghal à l'Espace Caliga
Une douce célébration de la nature
  « page précédente
 

L'espace Caliga a profité de cette période printanière de l'année pour programmer une exposition haut en couleur.
On a pu découvrir depuis mardi dernier sur les cimaises de cet espace galerie-librairie les dernières œuvres de l'artiste-peintre française résidente en Tunisie, Arlette-Artois Zeghal.

Peindre, c'est capter l'instant et traduire l'émotion

Belle destinée d’artiste que celle d'Arlette qui, depuis qu'elle s'est consacrée à la peinture, ne cesse, toujours librement, de percevoir et d’admirer, d’exprimer et de chanter la nature. Elle maîtrise une des techniques les plus classiques et les plus difficiles aussi, l'huile sur toile, au service de ses dons les plus sûrs.
Elle crée des formes harmonieuses, elle enchante le cœur par ses œuvres tendres et sensibles, toujours bien rythmées.
"Ce qui me pousse à peindre, c’est le désir de capter et de traduire l’émotion et la sensation d’un instant, d’une saison, d’un temps", avoue-t-elle. Cette volonté d’évocation lui sert de fil conducteur dans le choix de ses thèmes.
Une énergie se dégage des formes et des couleurs illuminant ses tableaux, soutenant ses propos, menant celui qui regarde là où elle désire le conduire. Elle célèbre le miracle de la nature et sa beauté en les réinventant dans ses toiles.

 

Contemplant ses œuvres, nous sommes envahis de lumière, de parfums et de couleurs...
Telle une exploratrice de l’invisible, elle peint ce qui est là, sous ses yeux, tout en cherchant à révéler l’esprit des lieux, à dégager l’intensité de l’émotion. Dans ses toiles, la nature s’exprime dans sa beauté, à la fois sereine et mélancolique. Et c’est ce mélange subtil d’une plénitude cachant des mystères enfouis qui donne aux toiles exposées cette dimension intemporelle. Dans ses œuvres, nous sommes délibérément livrés au monde onirique, au monde magnifié d’une beauté savoureuse.

En effet, cette amoureuse des paysages s'émerveille sans cesse devant notre si belle nature, ses couleurs, sa lumière et ses reflets.

Sous le pinceau de l'artiste, cette même nature se reflète sur ses toiles et s'imprime avec une précision, une finesse et une sensibilité inégalables.
Fleurs, citrouilles, champs, ciel et mer sont sublimés par la légèreté du pinceau et la force de l'huile qui rendent ainsi toute leur lumière.

Une trentaine d'œuvres sont exposées jusqu'au 12 juin. A voir et à revoir, sans modération


Ronz NEDIM